Tu quittes le monde réel et tu entres dans le monde des mangas.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Charlie, snatches of memory.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kane Charlie

avatar

Nombre de messages : 775
Age : 23
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Nom du personnage: Kane
Prénom du personnage: Charlotte
Âge: 21 ans?

MessageSujet: Charlie, snatches of memory.   Mar 12 Juil - 0:01

Prénom: Maureen
Pseudo: Kane Charlie
Âge: 17 ans

Ce que tu aimes: la musique (métal, rock, hard, j-music, k-music, pop, grunge), le chocolat *µ*, les chiens (enfin pas tous xD), les mangas (sans blague!), les dramas, enfin bref, plein plein de choses! >w<

Ce que tu détestes: Les yorkshires (Bah j'avais dit que j'aimais pas tous les chiens xD), les araignées (brrrr), Tokio Hotel, Justin Bieber, leurs groupies, les groupies asiatiques (elles abusent, faut l'avoue =.='), et encore d'autres trucs mais bon on a pas toute la nuit devant nous! x)

Groupe? Médecins

As-tu déjà de l'expérience en RPG? Hm... 2 ans j'crois, un peu plus peut-être.


Coté discussion * Coté RPG. (Les 2!)

________________________


Charlotte Kane”
Je découvrirai mon passé.


(c) Bianchi {Katekyo Hitman Reborn!}

Sexe: F
Âge: 21 ans(?)

« I Am What I Am »

Depuis toute petite, Charlotte a appris à retenir ses larmes quelque soit la situation. Elle ne peut se permettre de laisser couler quelques perles humides sur ses joues. Elle n'a pas été maltraitée, et vit très modestement. elle se décrit comme étant une fille "banale". Un caractère assez trempé, Charlotte peut très vite se mettre en colère. Naïve auparavant, aujourd'hui, elle ne se laisse pas impressionner et accorde difficilement sa confiance.
Elle déteste faire la cuisine, et a la phobie des grenouilles.

« My face like that »


    De longs cheveux roses pâles, qui laissent son front à découvert, de grands yeux verts bordés par des cils fins mais assez longs. Un teint hâlé, de taille et de corpulence moyennes. Charlotte ne s'habille pas souvent de façon efféminée. La plupart du temps, elle porte des pantalons larges ou des shorts, avec un simple t-shirt. Les seules fois où elle n'est pas vêtue de cette manière, c'est au travail. Charlotte respecte tout de même le règlement, une blouse blanche et des chaussures orthopédiques. Voilà ce qu'elle porte en dehors de son temps libre. Même si ce n'est toujours pas une tenue très féminine. Adolescente, elle s'est faite tatoué un scorpion sur son épaule gauche. Mais il est souvent caché par la manche d'un t-shirt.

« My Story Build Me »

1993. Berwick. Un jour de pluie, Yuzuru Kane fait les cents pas dans la clinique. Alors qu’il enseignait à ses élèves, il a soudainement reçu un appel. Il était impossible de deviner qui était au bout du fil en voyant s’afficher « numéro inconnu » sur l’écran. Le professeur a senti son cœur ratait un battement quand on lui a dit « Ici le docteur Harriston. » Que s’est-il passé ? Sans vouloir en savoir plus, l’enseignant sauta dans sa voiture et se mit en route pour la clinique. Les seuls mots qu’il avait retenus étaient « votre femme ». Ni plus, ni moins. Sa femme était à la clinique, et dieu seul savait dans quel état.
Cette ville… il n’y habité que depuis peu. Déménageant avec sa femme, il a quitté son pays natal. Du coup, les rues, ce n’est pas encore sa tasse de thé. Toisant la moindre enseigne, que le bâtiment ressemble ou non à une clinique, il ralentissant à chaque coin de rue. Incroyable ce que c’était différent du Japon… Finalement arrivé à bon port, il se rua à l’accueil sans même prendre la peine de s’essuyer les pieds. « Veuillez patienter, elle est dans le bloc opératoire. »
Malédiction. Les mots qu’il redoutait le plus venaient de résonner dans ses oreilles. Il ne pût donc s’empêcher de faire les cents pas dans la salle d’attente.
Quelques heures s’écoulèrent avant que la femme de l’enseignant ne quitte le bloc. De loin, celui-ci l’aperçu. D’un air soulagé, il se rua vers elle. « Je te présente Charlotte. » L’homme baissa les yeux et découvrit une merveilleuse créature blottit dans les bras de sa femme.
La petite fille vivait heureuse avec ses parents. Cette famille nageait dans le bonheur.



2005. Un nouveau membre dans la famille Kane. Suzi, était le centre des discussions entre les parents et les voisins. Charlotte n’était en aucun cas jalouse. Loin de là, puisque elle aussi, elle aimait sa petite sœur. C’est un peu si elle n’était pas en adoration devant elle.
Le monde devint de plus en plus chaotique chaque jour. C’est pourquoi la famille Kane déménagea et partit très loin de la ville.
« Ce hangar ? Une maison ?! »
Voilà le mot parfait pour décrire leur nouveau foyer… un hangar. Malgré l’étroite maisonnée, le manque de supermarché proche, et l’isolation, la famille était heureuse et sereine.


2015. Yuzuru rejoint les éclaireurs du village le plus proche. Il est même chef de son groupe. Ce qu’est devenue sa femme ? Avec la guerre et toutes les autres catastrophes, la pauvre femme a perdu la tête. Dans la panique elle décida de se « sacrifier » pour protéger sa famille. Finalement, pendu dans sa chambre, Yuzuru était de marbre devant sa dépouille « flottante ». Mais ça ne l’était que d’apparence. Car combien de fois a-t-il voulu apprendre à ses filles de rester forte devant n’importe quelle situation ? Il n’avait pas le choix. Tout ce qu’il put faire c’était emmener Charlotte et Suzi loin de la maison. Il opta donc pour le village.

2024. « Tu ne partiras pas seul. Toi et les meilleurs éclaireurs du coin vous irez voir. Prenez ce que vous voulez pour ne pas vous perdre, ni vous séparez. Compris? »
Les meilleurs éclaireurs ? Cela signifiait les chefs de groupe. Yuzuru refusa tout de suite. Il ne pouvait pas laisser ses filles derrière lui. C’était sa seule famille… Il était leur seul parent. Bien que Charlotte avait déjà 31 ans, elle n’était encore qu’une apprentie et n’avait encore aucune idée de son avenir.Bref, il ne pouvait pas les laisser.
Ainsi, il ne fallait pas qu’un éclaireur manque. Yuzuru céda sa place à quelqu’un de confiant. Tous, partirent en tant que héros. Mais jamais on ne les revu.

2025. Ca y est, la petite Suzi a 20 ans. Charlotte et son père s’empressent de préparer une fête en son honneur. Les 20 ans marquent les premiers pas dans la vie active, le choix des groupes. Bien sûr, la fête ne fait pas salle comble, mais 2 personnes suffisaient à Suzi.

« Suzi, fait un vœu ! » crac.

Une fois les bougies soufflées, Suzi se fit harceler par les questions. « Alors ? Qu’est-ce que tu as souhaité ? », crac « Je sais ce que tu as souhaité, c’est pour nous pas vrai ? ». Mais Suzi annonça finalement la couleur. « J’ai souhaité… une nouvelle maison. » crac.
« Oh… Bon, ça va sûrement se réaliser. Ne t’en fais pas princesse ! » Yuzuru serra sa fille contre lui. Crac boum !

___________________________________


-Où suis-je ? Que se passe-t-il ?... »
Charlotte leva les yeux. Tout était flou. Un grand trou noir occupé sa mémoire. Certes, elle savait encore qui elle était, que sa mère n’était plus… mais… Son père ? C’était sa seule famille non ?
Paniquée, elle rasa les alentours du regard : rien. Que des ruines. Elle s’avança un peu plus. Une ficelle était enfouie sous quelques pierres. Elle en ôta et découvrit une banderole ayant comme inscription « Joyeux anniversaire. 20 ans déjà ! ». Elle releva la tête. Aucune âme qui vive. La jeune fille quitta les lieux. Etrangement, ce n’était pas le seul domicile à s’être effondré. Partout, tous les immeubles, même les plus petites habitations furent détruites. Certains survivants comme Charlotte se déplaçaient déjà vers la mairie en pièce. Instinctivement, elle attrapa un passant par le bras. Un air surpris et choqué au visage, il la regarda dans les yeux.

-S’il vous plaît ! Avez-vous vu mon père ? Un homme assez grand…»
-Je connais très bien ton père Charlotte, interrompt-il, mais je ne l’ai pas vu. Je suis désolé. »

Lentement, elle lâcha l’inconnu et une multitude de questions vinrent à son esprit. « Comment connaît-il mon nom ? Et il connaît mon père ? » Charlotte se retourna vers les blocs de pierre. Elle s’avança sans se hâter. En observant de plus près, elle découvrit des traces de sang. Pour elle, ça voulait tout dire. Elle résuma ce qu’elle était, et ce qu’il s’était passé :
-Mes 20 ans… un tremblement ? La maison détruite… Et… papa… »

Cela suffisait pour elle. C’était fini, elle était orpheline. Les larmes au bord des yeux, elle se souvint de ce que voulait son père « Soyez fortes. Et ne montrez pas de faiblesse. » Charlotte serra les poings et rejoint les autres survivants.

___________________________________


Charlotte était partie trop vite. Elle n’avait pas vu qu’il n’y avait pas que son père sous toutes ces pierres. La véritable personne qui fêtait ses 20 ans n’était plus dans la vie de Charlie...

2026. Charlie intégra le groupe de médecins avec succès. Elle prit vite conscience qu'une partie de son passé avait été effacée. Elle décida de faire quelques recherches sur la maladie d'Alzheimer, et autres troubles de la mémoire. Une fois cela accomplit, elle se lancera dans la recherche de son passé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-foliz.forumactif.fr
 
Charlie, snatches of memory.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUÊTE] Sauvegarde sur la Memory Card HTC Desire
» Synopsis 2*04-Memory Lane
» [Vidéo] Charlie la Licorne du Chaos
» Charlie et la chocolaterie
» Charlie Weber dans Mords-moi sans hésitation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mangas-foliz :: Avant de commencer :: Pésentations :: Fiches des admins et modos-
Sauter vers: